Temps facturable : combien valez-vous?

IMG_1056 (2)

Le choix d’un taux horaire facturable est souvent une affaire délicate : si le taux horaire est trop élevé, nous pourrions perdre des clients. Si le taux horaire est trop bas, nous risquons de ne pas faire nos frais.

L’importante décision du taux horaire est souvent basée sur les standards de l’industrie, nos emplois précédents ou la compétition présente dans le milieu. Alors que ces sources d’informations peuvent s’avérer utiles pour évaluer nos prix, elles ne représentent pas nécessairement les meilleurs facteurs pour bâtir la liste de prix.

Voici deux questions à considérer avant de choisir un taux horaire :

  1. Quel est le niveau de revenus nécessaire? Commencez par déterminer vos coûts tels que les bureaux, les dépenses administratives, les salaires, etc. Ensuite, ajoutez votre profit avant impôts; ce montant représente une estimation des revenus que vous devez faire à chaque année. En connaissant vos coûts, vous serez en mesure d’établir vos revenus minimaux, c’est-à-dire le taux facturable minimal pour vos services.
  2. Combien d’heures pouvez-vous facturer? Il est naïf d’assumer que 100% du temps travaillé est facturable. Les années précédentes peuvent offrir un bon estimé du nombre d’heures facturables pour une personne ou pour l’organisation.

Les revenus nécessaires

Une fois que les besoins en revenus et en productivité sont connus, nous pouvons diviser les uns par les autres et ainsi obtenir notre taux horaire facturable. Par exemple, supposons que nous avons les coûts suivants :

  • Une équipe de 10 employés représentant une masse salariale de 500 000$ par année;
  • Des frais de bureau et d’administration de 60 000$.

Ajoutons ensuite des profits de 15% avant impôts, soit 98 823$.

Nos revenus devraient donc atteindre au moins 560 000$ par année afin d’éviter les pertes financières et 658 823$ afin d’atteindre notre objectif de profits.

Maintenant, examinons notre productivité :

  • Notre équipe de 10 personnes inclut 7 consultants pouvant produire du travail facturable;
  • Nous estimons que nos consultants factureront environ 70% de leur temps, soit 28 heures par semaine, par consultant;
  • Nous estimons que chaque consultant travaillera environ 48 semaines par année, laissant 4 semaines pour les vacances, les jours fériés et les autres types d’absence.

Notre productivité égale donc à :

7 consultants

x 48 semaines

x 28 heures facturables par semaine

= 9408 heures facturables par année.

Que devrait être notre taux horaire facturable?

Pour atteindre notre objectif de profitabilité, nous devons facturer :

658 823$ / 9408 heures = 70.03 $ par heure

Pour éviter les pertes, nous devons facturer :

560 000$ / 9408 heures = 59.52 $ par heure

Est-ce réaliste?

Une fois que nous avons les chiffres en main, il revient donc à l’entreprise d’évaluer si ces taux horaires sont réalistes.

  • Est-ce que les taux sont semblables à ce qu’on retrouve dans l’industrie ?
  • Ces taux sont-ils plus élevés ou plus bas que nos compétiteurs ?
  • Que se passe-t-il si notre proportion d’heures facturables passe à 60% ?
  • Que se passe-t-il si nos dépenses augmentent ? Si l’un de nos consultants quitte son emploi en milieu de projet ?

L’économie actuelle nous rappelle l’importance d’espérer le meilleur tout en prévoyant le pire.

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :